Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 18:39

2013-0208-Tete-de-mort-Fotolia_41213068_XS.jpg

 

Ce qu'on appelle pudiquement LA CRISE ECONOMIQUE

n'est qu'une étape supplémentaire de la montée irrésistible de la dictature financière.

A chaque instant, on nous bassinne avec des mesurettes scandaleuses

comme Moscovicci l'a fait hier matin sur Inter.

 

La méthode Coué nous assène le même discours depuis plus de 20 ans :

- Il n'ya a pas d'autre solution

- On ne peut pas changer les choses

- La mondialisation est inévitable

- Les marchés trouvent l'équiibre idéal

 

Quelle catastrophe supplémentaire faudra t'il pour faire taire ces mensonges ?

La fricaillerie mondialisée à fait la preuve de son côté nuisible et destructeur

 

A la marge, sans aucune vague, les petites entreprises sont asphyxiées,

sans le moindre moyen de se faire entendre.

Le petit artisan ou paysan isolé n'a aucun moyen de communqiuer

contrairement à PSA et autres Pétromachin

 

Et ces tout petits représentent la majorité des travailleurs.

L'avantage pour nos gouvernants, c'est que ces gens là n'ont droit à rien.

Pas de chômage, pas de plan social... RIEN

Ils disparaissent sans bruit, hors des statistiques

Ils deviennent clochards ou se suicident, ce qui fait quelques bouches de moins à nourir

Gestion économique parfaite : les inutiles doivent disparaitre

 

Tout ça pour que des gros porcs puissent se baffrer de milliards dont ils ne savent que foutre

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de languedefeu
  • Le blog de languedefeu
  • : Refuser le tout financier la pensée unique la gouvernance inique la dictature du fric la flicaillerie universelle écrire, jouer, échanger sur ces thèmes. Les utopies sont les réalités de demain (Victor Hugo)
  • Contact

Texte Libre

Humeur du jour

Auijourd'hui, je m'emmerde à écouter des explicationspas claires pour comprendre ce truc

Liens