Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 13:46

Souvenez-vous, c'était il y a un an.

Un Carrefour market s'installait dans notre petit village.

Avec tous les mensonges collatéraux :

- Au service des con sommateurs, création d'emplois (pour les copains)...

 

Un boucher du centre du village a jeté l'éponge. Faillite !

Qui va se soucier de cet homme ?

Les banques vont le harceler, les passants vont passer...

A vrai dire, tout le monde s'en fout.

On s'apitoie une minute, les plus dégueulasses diront qu'il n'a pas su s'adapter.

Les banques pourries qui financent Carrefour ont été renflouées par... NOUS

suite à leurs escroqueries.

L'artisan boucher a toute sa vie pour se souvenir qu'il faut savoir rester esclave.

 

Voilà en raccourci les "bienfaits" du libéralisme.

Et c'est toute l'habileté de ce systèmes dégueulasse :

- frapper un par un, en ordre dispersé.

Chacun se dit que c'est la vie, que la société doit évoluer

jusqu'au jour où le chacun est con cerné

et là, subitement, ça devient un scandale !

 

Nous sommes tous foutus (enfin, ceux qui ne font pas partie de la nomenklatura)

Ils nous essoreront les uns après les autres,

comme l' Horace a terrassé les 3 Curiaces !

 

Faites l'essai dans votre entourage, interrogez vos sembables

vous constaterez que chacun a de bonnes raions de céder

aux sirènes des buveurs de sang... (Carrefour, Amazon, ...)

Alors tout est perdu.

Nous ne sommes que des millions de Curiaces, face à une poignée de Coriaces

comme des lanceurs de pierre face à des B52

 

Tous des cons !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anonymous 12/07/2014 13:12

Vous pouvez également ajouter : fermeture de la boulangerie, licenciement au Casino à la quincaillerie, et les futures fermetures à venir .... Et dire que certains affirmaient que cette multinationale du CAC 40 apporterait un dynamisme économique à notre village ... Sans oublier les trottoirs vides, mais ils ne peuvent pas le savoir, il y travaillent pas dans le bourg .

languedefeu 25/06/2013 22:24


Tout ça est bien vrai


Je ne dis pas que ce soit facile


Mais je 'astreint à continuer de faire (sur)vivre le petit commerce, mêm si les salopards ont des arguments : l'esclave coûte moins cher que le travailleur indépendant et on lui a tellement
ressassé qu'il avait de la chance d'avoir un emploi, me^me payé comme un biafrais...


 

râleuse ex02468 25/06/2013 17:06


te voilà bien pessimiste !, mais tu n'as pas tort, autour de moi , beaucoup constate ce que tu dis , mais finissent par se justifier , en disant :"oui , mais je vais où c'est le moins cher "ils
ne pensent pas plus loin que le bout de leur nez , car , quand tous les "petits " aurons fermé boutique , les gros feront les prix qu'ils veulent.


ceci dit , je connais aussi des "petits commerçants " dans ma bonne ville que tu connais , qui s'en sont mis plein les poches au détriment des populations qui ne pouvaient pas aller a la grande
vile proche! et , en ce moment beaucoup ferment parce que le pouvoir d'acahat , ben y'en a plus ,alors , ceux là , vois tu , j'hésite a les plaindre.


pour les bouquins c'est différent , car les prix sont les mêmes chez cultura que chez mon libraire attitréque tu
connais aussi!!alors autant acheté chez lui , sauf que là aussi , la masse des gens préfère en ce moment manger que lire , beaucoup n'ont plus le choix!comme disait léo ferré -nous vivons des
temps difficiles-


 

Présentation

  • : Le blog de languedefeu
  • Le blog de languedefeu
  • : Refuser le tout financier la pensée unique la gouvernance inique la dictature du fric la flicaillerie universelle écrire, jouer, échanger sur ces thèmes. Les utopies sont les réalités de demain (Victor Hugo)
  • Contact

Texte Libre

Humeur du jour

Auijourd'hui, je m'emmerde à écouter des explicationspas claires pour comprendre ce truc

Liens